La retraite, ca se prépare maintenant !

Je vous entends déjà râler : « La retraite, ce n’est pas pour tout de suite, j’ai bien le temps devant moi, en plus, si ca se trouve, elle n’existera plus d’ici là… Â» Oui mais voilà : plus l’on s’y prend tôt, plus de chance on a de pouvoir partir tôt et d’en profiter un maximum. Et n’oublions pas que si la retraite se prépare avec l’Etat et le compte des trimestres, elle peut aussi se préparer de son côté, avec différents produits d’épargne. Alors plutôt que de ruminer, préparez-vous !

Comptez, triez, archivez

Dès le début de la vie active, et cela inclut les stages et jobs étudiants, il est essentiel de conserver toutes les traces de contrats d’embauche, bulletins de salaire, attestation Pôle Emploi, etc.
Tous les documents relatifs au travail doivent être précieusement classé et conserver à l’abri. Et attention à ne rien perdre, car s’il est parfois possible de recontacter une entreprise pour obtenir des duplicata, encore faut-il que celle-ci existe toujours (et tienne bien ses archives).

A partir de 35 ans, et tous les 5 ans, vous recevez un relevé de situation individuelle, qui fait la synthèse de votre parcours. Là encore : conservez-les précieusement. Dès 40 ans, on peut se pencher plus précisément sur les régimes complémentaires, si les premières estimations semblent trop faibles. C’est aussi, souvent, un moment clé dans le choix de carrière : créer sa propre entreprise, s’expatrier, changer d’activité… Restez donc toujours informé sur vos droits. A partir de 55 ans, il est temps de compter les jours et bien choisir celui du départ.

Plus de conseils ici.

Epargne et rachat de trimestre

calculator-385506_640Dès le plus jeune âge, vous pouvez également commencer à mettre de l’argent de côté, dans un bas de laine ou à la banque. Pensez toutefois à choisir un produit fluide, comme un livret A ou une assurance-vie, histoire de pouvoir pallier à un imprévu. Il ne s’agit pas non plus de ne plus se faire d’autres plaisirs. Quelques dizaines d’euros par mois pendant 40 ans font vite grimper la cagnotte. En effet, avec les incertitudes pesant sur le système de retraite en France, mieux vaut être prévoyant.
Vous pouvez aussi choisir des produits spéciaux pour la retraite, comme un PERP* (voir sur le site www.ancre-vie.com). Plus avantageux fiscalement, ils seront toutefois bloqués. Si vous envisagez ce type de produit, prévoyez donc deux plans épargne : un pour la retraite, un en cas de coup dur.

Lorsque la carrière avance, on peut être tenté d’acheter des trimestres. Un conseil : ne vous pressez pas trop. En effet, vous pourriez faire des dépenses qui deviendraient inutiles. Attendez plutôt le dernier moment. Et s’il ne vous manque que deux ou trois trimestres, réfléchissez bien à la rentabilité de l’affaire et envisagez de différer de quelques mois votre départ.